…Et bip bip, hourra !

Djezzy a fêté t out récemment (*) son millionième abonné. Vous le trouverez comme les 999 999 qui l’ont précédé avec une puce à l’oreille tout content de se savoir « important ». Il faut se le dire quand même, le portable c’est encore du luxe chez nous. La démocratisation du mobile ce ne sera pas pour aujourd’hui. Demain, peut-être ! Sait-on jamais. Laissons d’abord Algérie Télécom planter ses 500 000 lignes et disputer l’espace à l’opérateur privé Orascom. L’on pourra peut-être espérer une concurrence profitable au consommateur. Déjà que le fixe bombe le torse devant ces milliers de citoyens las d’attendre vainement les agents de la poste et télécommunications qui ne viennent pas. Pour « défaut de câbles », ils ne viendront pas satisfaire votre vieille demande. Ils sont d’ailleurs si nombreux à ne pas comprendre justement qu’en ces temps de la fibre optique et de la technologie avancée, des quartiers entiers au milieu de grands pôles urbains de la wilaya de Béjaïa (par exemple) attendent, encore à ce jour, désespérément leurs lignes téléphoniques. Notons que pour tous ceux-là, le fixe est déjà un luxe qui boudent leurs foyers. Qu’à cela ne tienne !

De toute façon, en attendant le canari (véhicule jaune) des P et T, la téléphonie mobile est là pour vous qui êtes prêts à un budget de plus, ou à une folie. Le mobile est cher et on le sait parmi le million d’abonnés de Djezzy, mais maâlich. De toutes les manières, ils savent que ces chers petits appareils de Nokia, Motorola, Ericson, Sagem, Sumsung, et autres, ce n’est pas fait forcément pour les projets matrimoniaux seulement comme le suggère la pub. Ce n’est nécessairement pas aussi pour les appels que l’on continuera à faire sur le bon vieux fixe. N’est-ce pas que le mobile travaille pour le fixe ! Le temps de consommer avec parcimonie sa carte prépaid, certains s’en vont plaisamment pour le jeu du bip. C’est devenu presque un phénomène social chez nous. C’est notre SMS. « Bipe moi et je te bipe », c’est amusant comme jeu et surtout c’est gratuit. Alors fêtons le millionième abonné de Djezzy : …et bip bip, hourra ! Pardon, hip hip, hourra !

 


(*) Chronique publiée

à el watan en octobre 2003

 

La QUENELLE |
Accueil du site |
M. Leduc, prof d'Histoire-G... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | les châteaux de la Manche
| AVEC FO
| mikebrantuvie5