Hue…!

Hue…!  spaceball

Il n’y a pas qu’ailleurs que nos amis les animaux bénéficient de la protection et de tous les égards des humains. Chez-nous aussi, on ne leur témoigne pas moins de considération. Il n’y a qu’à voir du coté de nos routes, pas une trace de chien fauché ou autre chat écrasé par nos automobilistes. Nous ne sommes pas aussi inhumains qu’on peut le penser. Il est vrai que nous manquons de faits qui peuvent en témoigner mais je crois que ça y est la preuve nous l’avons. Pour tout vous dire, elle a le mérite de tomber à point nommé. Voilà ! C’est que… heu ! … Au fait il s’agit… Comment vous le dire ? Dieu, que ce n’est pas facile. Bon, allons-y quand même, un festival de l’âne est annoncé à Béjaïa. Ouf ! Voilà qui est dit.

A moins d’un problème de visas et pour peu que nos voisins méditerranéens daignent nous partager ces moments de joie ânière, la fête devra s’adjuger un cachet international. Nos baudets l’auront bien mérité. N’est ce pas qu’ils nous rendent de louables services en ces temps de lourdes charges. L’âne a porté nos fardeaux et ne s’en est jamais plaint. Enfin si, une fois. C’était il y a 4 ans. Par une chaude journée de juin, le 9 précisément, un âne en folie a dégringolé les rues de Béjaïa en s’en prenant à des piétons paniqués. Menaçant et incontrôlable, l’animal a du être abattu par les forces de l’ordre. Si le festival venait à avoir lieu ça nous déchargera au moins d’un devoir de mémoire. Au programme de la manifestation, une course d’ânes est prévue. Ce sera d’ailleurs l’attraction et ça promet de braire à coup de hi-han cosmopolites.

Allez les ânes, allez hue !

La QUENELLE |
Accueil du site |
M. Leduc, prof d'Histoire-G... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | les châteaux de la Manche
| AVEC FO
| mikebrantuvie5