Elections presidentielles, Emeutes, Politique

Le MOB et la JSMB s’échauffent sur le terrain politique

Quatre jours après les regrettables actes de saccage qui ont ciblé la maison de la culture de Béjaïa, deux communiqués de presse tardifs sont parvenus aux rédactions, signé séparément des deux clubs phares de la wilaya, le MOB et la JSMB, évoluant en ligue 1 professionnelle. Les deux écrits engagent sur le terrain périlleux de la politique deux clubs bougiotes censés être, par définition, apolitiques, comme tout autre club sportif.

Mob - Jsmb

Les dirigeants du Mouloudia olympique de Béjaïa (MOB), après avoir «déplorer et condamner avec fermeté le recours à la violence» le 5 avril dernier, établissent un curieux parallèle entre les faits déplorables et le sport. «Cette situation va à l’encontre du développement du sport dans notre région qui a tant subi par le passé sur le plan sportif» écrit la direction du MOB à propos d’un dérapage qui a concerné une maison de la culture, loin des pelouses et des explications footballistiques. Et de lancer un non moins curieux «appel à l’ensemble de nos supporters de rester calme et vigilants et de ne pas tomber dans les pièges et de situer avant toute chose l’intérêt suprême de notre club à tout point de vue». C’est la première fois, même au plus fort du printemps noir 2001 qui a fait 126 morts, qu’un lien est ainsi fait entre des émeutes et des supporters d’un club de la région. Si le communiqué du MOB garde une certaine distance par rapport au prochain scrutin, celui de la JSMB franchit aisément le pas. «La présentation de son programme, la défense de ses idées et l’introduction du bulletin de vote dans l’urne le 17 avril constituent la meilleure méthode d’expression civilisée de ses choix politiques et la seule à même de garantir la stabilité et le développement de notre région» écrit, à propos de la population de Béjaïa, le président de la JSMB qui a aussi déploré et condamné «l’empêchement du meeting de M. Abdelmalek Sellal». Au moment où des artistes ont exigé, à travers un communiqué, d’éloigner les édifices culturels des chaudrons politiques, les clubs sportifs, eux, s’échauffent sur le terrain politique.

Mots-clefs :,

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

La QUENELLE |
Accueil du site |
M. Leduc, prof d'Histoire-G... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | les châteaux de la Manche
| AVEC FO
| mikebrantuvie5