Université

Université de A. Mira : «De l’eau pour les sanitaires et des passes pour les portes SVP !»

Des étudiants du département de Français de l’université Aberrahmane Mira de Béjaïa (UAMB) ont fermé hier, mardi, leur bloc d’enseignement pour une raison insolite et que les problèmes d’ordre pédagogique ont jusque-là relégué au second plan : l’état catastrophique des blocs sanitaires et des portes de salles de cours qui ne se ferment pas. Ne pouvant plus supporter cette dégradation, qui dure, de leur environnement immédiat qui les agresse même au moment des cours et TD, les étudiants se sont révoltés en interpellant dans une déclaration le secrétaire général et dénonçant un laisser-aller de l’administration. «Nos revendications sont simples : de l’hygiène, la réparation des portes et la présence des travailleurs qui s’occuperont de tout cela» écrivent-ils. Des gestes simples en somme qui nécessitent un maigre budget à dégager, à la limite, même des dépenses engagées pour les diverses manifestations médiatisées de l’UAMB, commente-t-on.

ToilettesPhoto: DR

Mots-clefs :,

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

La QUENELLE |
Accueil du site |
M. Leduc, prof d'Histoire-G... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | les châteaux de la Manche
| AVEC FO
| mikebrantuvie5