Banque, Détournements

BEA: 15 millions de dinars détournés d’une agence

Un ex chef de caisse de l’agence 400 de la banque extérieur d’Algérie (BEA) dans la ville de Béjaïa et un gérant d’un centre de transit, les deux résidant à Béjaïa, ont été arrêtés mercredi dernier par la police et accusés d’avoir détourné plus de 15 millions de dinars (1,5 milliard de centimes) sur le compte de la banque et ceux de deux clients de l’agence, un émigré de 59 ans installé en France et un gérant d’une agence de transit, établi à Sétif.

BEA.svg

L’enquête de la brigade économique de la police judiciaire de Béjaïa a révélé, selon un communiqué de la cellule de communication de la police, que le responsable de la banque, B. S, 50 ans, procédait au retrait de l’argent sans justifications comptables en imitant les signatures des titulaires des comptes débités. Les sommes sont transférées alors vers le compte de l’agence de transit avec la complicité du gérant de celle-ci, B. N, 47 ans. Le contrat passé entre les deux complices stipulait que l’argent détourné, qui a longtemps financé l’activité d’import-export, devait être restitué après avoir dégagé un bénéfice. En contrepartie, le complice du banquier mettait à la disposition de celui-ci des chèques de garantie mais aussi des pots de vin. Un procédé qui s’est répété cinq fois dans l’ignorance des clients victimes du détournement et du propriétaire de l’agence de transit qui s’est constitué partie civile. Les deux mis en cause ont été mis en détention préventive.

Mots-clefs :, ,

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

La QUENELLE |
Accueil du site |
M. Leduc, prof d'Histoire-G... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | les châteaux de la Manche
| AVEC FO
| mikebrantuvie5