FLN

FLN : des cadres s’attaquent à la Mouhafadha de Béjaïa

Le FLN essuie une sévère attaque frontale de la part d’un groupe de ses militants et nombreux élus à Béjaïa. Une trentaine de signataires, dont le président de l’APC du chef lieu de la wilaya, rendent public une pétition qui dénonce «un parti (qui) périclite». 33 pétitionnaires dénoncent un «clientélisme outrageant privilégiant le vagabondage politique, le charlatanisme de copinage dans la confection des listes» et se montrent convaincus que le 29 novembre prochain sera, pour leur parti, «une journée noire et de deuil pour les militants et les citoyens».

Siège de la MouhafadhaPhoto : K. M.

«Des forces machiavéliques (opportunistes, charlatans, arrivistes de tous bords) continuent, malheureusement, encore à tromper de larges franges de militants en semant la confusion engendrant le dénigrement et l’isolement de la seule force politique sincère» écrivent, en guise d’introduction, les pétitionnaires qui ne se montrent pas tendre avec la première responsable de la Mouhafadha, Mme Fourar, qui est aussi membre du comité central du parti, députée et vice-présidente de l’APN. «Il est pénible de constater que ce calvaire de déposséder les militants de leur droit élémentaire et fondamental, de les bafouer dans leur dignité est engendré par les luttes intestines des membres du bureau de la Mouhafadha, privilégiant la formation de clans qui président à des intérêts cupides, en faisant allégeance à des individus avides de magouilles et de pratique de la Chekara» dénoncent-ils, sans ambages. La dénonciation continue pour être dirigée contre des candidats «forts de leur rang machiavélique (membres du bureau, membres de la commission)» et rendus coupables de «s’incruster dans une liste comprenant quatre premiers et le 7ème de la même kasma». «Ils réalisent, écrivent-ils, des prouesses pernicieuses s’illustrant par ce fâcheux scandale». Suivent alors les explications : «présence de candidat ayant une double nationalité ; de candidats actuellement élus sur d’autres listes ; et (d’autres) n’ayant aucune affiliation avec le parti FLN ; niveau intellectuel catastrophique de certains candidats».

Mots-clefs :,

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

La QUENELLE |
Accueil du site |
M. Leduc, prof d'Histoire-G... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | les châteaux de la Manche
| AVEC FO
| mikebrantuvie5