Algérie, Bejaia, Terrorisme

7 patriotes et un militaire tués dans une embuscade àTifra

Sept patriotes et un militaire, au moins, ont été tués vers 16 h de l’après midi de samedi 3 avril et deux autres patriotes ont pu échapper miraculeusement à la mort dans une embuscade que leur a tendue un groupe terroriste sur une route communale de Tifra menant vers Akfadou, rapportent des sources concordantes. Le groupe de patriotes était à bord d’un fourgon qui a sauté sur une bombe que les terroristes ont fait exploser à son passage avant de l’arroser de tirs nourris.

Une deuxième bombe a été actionnée à distance prés d’une heure après l’explosion de la première, ce qui a tué sur le coup un militaire et fait deux autres blessés.

Une fois son forfait accompli, le groupe terroriste a pu prendre la fuite vers la forêt de l’Akfadou. Les lieux ont été aussitôt bouclés par les forces combinées de sécurité et des hélicoptères tournoyaient au moment où nos mettions sous presse. Une opération de ratissage a été aussitôt déclenchée tout autour du lieu du carnage, soit au lieudit Fellih et jusqu’aux maquis environnant qui plongent dans la dense forêt d’Akfadou. Des lieux toujpurs infestés par les terroristes.

Les victimes, originaires de Ath Alouene, dans la commune d’Akfadou, et de Chemini, étaient chargées d’assurer la sécurité des travailleurs étrangers, des Turcs, intervenant sur le chantier de la ligne de haute tension qui transporte de l’électricité jusqu’à la wilaya de Bouira. Les victimes seraient engagées dans la société Spas, qui assure la sécurité des infrastructures et du personnel pour le compte de la Sonelgaz.

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

La QUENELLE |
Accueil du site |
M. Leduc, prof d'Histoire-G... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | les châteaux de la Manche
| AVEC FO
| mikebrantuvie5