Algérie poste, Bejaia, Syndicats

Algérie Poste: Conflit autour d’une commission paritaire à Béjaïa

Le syndicat d’entreprise d’Algérie Poste (UGTA) de la wilaya de Béjaïa se montre surpris par la composante de la commission paritaire qui vient d’être installée au niveau de la coordination de wilaya. Il n’y retrouve pas les noms des membres qu’il a désignés pour siéger dans cette commission. Et il en est en colère. «Grande fût notre déception de voir ces noms carrément écartés et remplacés par d’autres sur injonction de l’administration centrale d’Algérie poste» écrit-il dans une déclaration publique où il dénonce «une attitude méprisante envers le partenaire social et l’ensemble des postières et postiers de la wilaya de Béjaïa».


Le conseil syndical exige tout bonnement la dissolution de cette commission et prévient des suites d’une situation conflictuelle qui risque «de prendre une tournure regrettable». «Par ces procédés et pratiques malsains, que nous croyons révolus, la relation avec le syndicat risque de se détériorer et devenir très fragile ce qui peut engendrer des tensions si cela persiste» écrit le conseil syndical des postiers.
Il déclare, dans son communiqué, son refus d’être représenté par «la fédération qui a toujours été absente sur le terrain et laissé à l’abandon les 30 000 postières et postiers qui se débattent seuls sans assistance depuis 2003 ». Pour cela, il saisit le nouveau directeur général d’Algérie poste l’appelant à «privilégier le dialogue avec le véritable partenaire social (syndicat de la poste)».

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

La QUENELLE |
Accueil du site |
M. Leduc, prof d'Histoire-G... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | les châteaux de la Manche
| AVEC FO
| mikebrantuvie5